Grenoble Poker Pontois
Winamax
Annonces
GPL Hors-Série
1 et 2 juin 2019
 Informations et inscriptions
Cash Game, MTT, SNG, etc.

Modérateur : GP Team

Quel est votre règle pour UP de limite en MTT ?

Pas de buy-in je joue en freeroll
1
7%
2 Buy-ins j'suis un malade
1
7%
10 Buy-ins j'ai pas l'temps
Aucun vote
0%
50 Buy-ins, gestion aggressive
3
20%
100 Buy-ins, gestion classique
9
60%
200 Buy-ins, gestion prudente
1
7%
500 Buy-ins, gestion ... atypique
Aucun vote
0%
#56515
Hello GP,

Je vais vous présenter ici MA gestion de bankroll que j'ai bricolé sur Excel avec un peu de mon expérience et beaucoup d'improvisation.

Cette gestion respecte la règle des 110 buy-ins pour up de limite (par exemple à 220€ je peux jouer des 2€ ) et la règle des 100 buy-ins pour redescendre ( à 199€ je redescends aux 1€ ).

Ce BRM me donne aussi le nombre de table à jouer selon la bankroll, le % de la BR par session... avec quelques exemple de tournois.

Déjà, je me permet de partager ça au cas où ça intéresse quelqu'un!

Image
Bloc 1




[image width="640" height="480"]http://i.imgur.com/M4xBTpL.png[/image]
Bloc 2




Image
Bloc 3




Image
Bloc 4




Image
Bloc 5



J'accepte toutes les remarques pour améliorer ces tableaux ou les corriger!

Depuis ma place de Runner-up dimanche sur l'After Work, je me situe actuellement dans le bloc EXPERT, sur la première marche.
Je suis donc dans la zone des tournois à 50€ et moins.

Je n'ai pas cashout cette fois-ci car mon but depuis le pseudo "SUPER FACILE" était de jouer le plus haut possible: jouer moins de table mais jouer plus cher pour gagner plus... enfin ça c'est sur le papier.

Je n'ai actuellement aucune idée si je suis + gagnant si je joue 50 "La Fièvre" à 5000 joueurs (500€) ou 10 "TOP 50" à 500 joueurs (500€).
Il faut essayer me direz-vous!!

Cela rejoint complètement la discussion que l'on a eu sur le Thread de Renaud...

Mon but étant de gagner le plus d'argent ( il faut pas se leurrer ), j'en demande quand même à la population:

Est-ce que ma stratégie est OK ou est il préférable de jouer uniquement des 10€-20€ pour monter des €€ (avec zéro risque de ruine pour le coup (enfin...) ?
#56516
Salut,

Bien sûr, avec ta perf tu as bien mérité de lancer tout les 50e qui bouge! :hr: Lol

Plus sérieusement, continue de jouer les 10, 20e et intègre des 50e dans tes sessions, doucement au début sachant que ton ROI va chuter dans les 50e en toute logique car le niveau est bien meilleur. Mais si tu es rollé pour les 50, vas-y, tranquille mais vas-y.

Je ne joue pas à ces limites mais j'imagine que tout les 50 ne se valent pas... J'aurais tendance à choisir ceux oû je risque de rencontrer le plus de joueurs récréatifs (le week-end, le soir) car la taille des fields restent correcte et le niveau y est plus faible. TOP 50 par exemple :bq:
#56519
kunkka a écrit :Personnellement, je suis "contre" les formules de bankroll management. Il n'y a que des cas particuliers de joueurs.

Je ne suis pas sûr de saisir...
Disons que c'est MA ligne de conduite que je pense être ok pour monter de limites.

Toi qui à l'expérience des gros MTT, que ferais tu avec disons 300€ à jouer par session:
- 1 Highroller
- 3 Xtase like
- 6 TOP 50
- 15 After Work
- 150 Copok ? ^^

Est-ce qu'il y a une formule approuvée déjà testé ?
#56522
C'est ce que j'ai dit plus haut. Je ne choisirai aucune formule puisque selon les jours je ne jouerai pas du tout les mêmes types de sessions. Si un soir je me sens plutôt de jouer un gros field, je vais jouer les Fièvre et compagnie. Si ce n'est pas le cas, je vais lancer un xtase et un top 50 et peut-être un HR.
#56523
Alors... :roll:

Concrètement j'adore les SSH, j'ai un très bon ROI sur les 10€-20€ et 30€ SSH, et j'ai m'éclate vraiment à les jouer!
Cependant, les gains ne sont pas folichons mais le format est gagnant pour moi.


Si on me dit que monotabler l'Xtase plutôt que faire mes sessions over-aggro SSH est plus rentable, je suis près à faire le sacrifice du plaisir de jouer à 4 contre quelques € ..

J'espère que c'est plus limpide. ;)
#56524
J'ai bien compris. Mais je maintiens que "ça dépend". Quand le soir tu te sens capable de jouer les donkaments à 4000 joueurs et que tu as la patience et la motivation, alors ne joue que ces tournois (Fièvre etc) car ils offrent largement la meilleure value. Si par contre un soir, tu as envie de jouer des tournois avec un field plus petit et un niveau de jeu plus intéressant et des plus gros prizes, bah joue-les ! Par contre, je n'aime pas mélanger les types de tournois. Il ne faut pas que tu cherche "le" type de session le plus rentable pour toi, mais "plusieurs" types de sessions, à mixer selon les jours et tes motivations. Si tu as exactement les mêmes envies de jeu et le même état d'esprit tous les jours, tu es un bot !
#56537
Cool, exactement le type de discussions que j'avais la flemme de lancer car je ne savais pas par quel bout la prendre. Merci Micky !!

Bon, déjà, si tu attends que Simon te donne une réponse tranchée, c'est peine perdue. Il est beaucoup trop créatif et instinctif pour s'enfermer dans un cadre. Bon, à part si tu veux savoir à quel endroit il veut manger, auquel cas tu n'auras pas fini de poser la question qu'il te répondra "Grand Lux Café" :)

Maintenant, j'ai peur qu'en effet il soit impossible d'avoir une réponse sans passer par l'expérimentation... C'est d'ailleurs l'autre raison qui m'a fait ne pas lancer une discussion sur le sujet.

Pour reprendre "l'origine" du sujet, à savoir le nombre de tournois à jouer en simultané, Antoine soulevait le fait de la perte de niveau de jeu (notamment en début de tournoi) due à un trop grand nombre de tables. Ce qui est un fait quasi certain, mais difficilement quantifiable à mon sens. Et surtout, dans quelle proportion le fait de jouer moins de tables améliore notre niveau de jeu, et surtout notre rentabilité ? J'avoue être incapable de répondre à cette question tant que je n'aurais pas essayé, et surtout joué un nombre de tournois suffisant pour que ce soit révélateur.
Ma première réaction quand cela avait été abordé était de me dire "J'ai un ROI moyen par tournoi de 55% en jouant sur 12 tables. J'ai du mal à imaginer faire grimper ce ROI à plus de 110% pour que ce soit plus rentable de ne jouer que 6 tournois."

Déjà, une fois que j'ai dit que j'ai du mal à l'imaginer, ça n'apporte aucune réponse. Ensuite, mon calcul est faussé. Puisque sur mes sessions actuelles de 12 tournois, je panache les buy-in de 1€ à 10e (je commence à jouer des 20€, mais rarement plus d'un par session), essentiellement en fonction de l'offre. Il est évident que si je ne jouais que 6 tournois, ce ne seraient que des 5€ ou 10€. Donc je n'aurais finalement pas besoin d'augmenter tant que ça mon ROI moyen pour que ce soit rentable. Il n'est donc pas impossible que j'essaie bientôt.
Mais quel que soit le résultat de ce changement, ce ne sera de toutes façons pas une vérité applicable à tous.

Ensuite, même si ça semble évident, je me dis qu'il est peut-être bon de le noter, il ne faut pas oublier que le ROI est certes important (pour savoir si on est gagnant ou non), mais il n'est pas primordial en termes d'argent gagné. On gagne plus en ayant un ROI de 50% sur des tournois à 50€ qu'avec un ROI de 100% sur des tournois à 20€. A nombre de tournois joués égal s'entend. Et donc l'inverse peut-être vrai aussi :)
En gardant les mêmes ROI, si par exemple l'offre fait qu'on peut jouer 2 tournois à 20€ en simultané, alors qu'il n'y a qu'un seul tournoi à 50€, il est plus intéressant de jouer ceux à 20€.

C'est totalement clair dans mon esprit, j'ai un gros doute sur le fait que ce le soit en lisant ces lignes...

Et pour reprendre ton exemple entre jouer 50 fois la Fièvre, ou 10 fois le Top 50, il faut donc aussi prendre en compte le facteur temps. Admettons que ton ROI sur la Fièvre soit 10 fois meilleur que sur le Top 50, tu gagnes 2 fois plus par Fièvre jouée que par Top 50. Sauf que comme il te faut 5 fois plus de temps pour atteindre les 500€ d'inscriptions, ben en fait tu perds de l'argent.

Oui, le 38 tonnes d'aspirine sera à la salle pour le prochain GPL.

Evidemment, ces remarques ne sont que purement théoriques. Concrètement, tu joues les 2 tous les soirs et le problème est réglé.

Par contre, il y a un point qui me semble important tout de même à relever dans ce que tu as dit. Tu dis que tu t'éclates à jouer les SSH mais que tu es prêt à les abandonner au profit du monotabling d'un seul tournoi à 100€ si c'était plus rentable. Je comprends le principe théorique, mais à mon avis tu y perdrais énormément en termes de plaisir. Et je ne suis pas certain que tu y trouverais ton compte au final. Cela peut fonctionner sur une période courte, mais ne miser que sur le rendement pur en enlevant toute notion de plaisir pris (toute proportion gardée bien sûr) serait à mon avis une erreur, ne serait-ce que sur du moyen terme.

Perso, si un mec me démontre par A+B que jouer 100 expressos par jour, en jouant comme un bot, me "garantit" de me payer le Main Event dans 6 mois, et que c'est la meilleure formule pour cela, je peux dire banco. Mais y a pas de cas où j'en fais une méthode sur un laps de temps plus long.

Je peux me tromper, mais je pense que la notion de plaisir que tu trouves dans le jeu (hyper) agro que tu développes en SSH est une des bases de ta réussite dans ce format, et dans le poker en général. Et qu'en mettant de côté ce plaisir-là, tu perdras aussi une part de rentabilité. Au-delà de la perte même de ce plaisir.
Grenoble Poker Pontois
Winamax